Bloc Party – Silent Alarm Live

En 2005, les Londoniens défiaient avec impertinence le rock dominant de l’époque avec un premier album aussi dansant qu’aérien, aussi calme qu’agressif, confectionnant à la force du riff un pont entre les salles de concert et les clubs. Adulée comme meilleure pièce de sa discographie – avis très subjectif selon les fans – le groupe répond aux nostalgiques de « Banquet » et « Helicopter » en soufflant les quinze bougies de cette torpille dance-punk. Et oui, ça défonce toujours autant.⠀

%d blogueurs aiment cette page :