Fenella, sortilège hypnotique

Des couches grasses de synthé et du glitch nostalgique des 80’s. Sortez la Mega Drive et OutRun.

Des images arrachées à l’époque des VHS et une sainte odeur du rétrogaming dans les textures sonores, voici donc les pierres angulaires de Fenella, nouveau projet de Jane Weaver. Un nom qui ne dira rien aux enfants biberonnés à WipeOut Fusion ou SSX Tricky, mais qui pourrait réveiller les vieux souvenirs des parents qui ont connu la divine période de l’Haçienda, de l’âge de consentement défini par New Order et la découverte de la techno de Détroit. Sur ce premier titre intitulé Bright Curse – portée par un clip à la texture visuelle old school, la Britannique réimagine la bande-son du film d’animation culte Fehérlófia de Marcell Jankovics. Monocorde, terrifiant mais sans jamais basculer totalement dans les ténèbres, l’univers folklorique de l’oeuvre originale se marie parfaitement avec les ambiances psychédéliques posées par Weaver et ses comparses. Un récit sonore mythique est en marche, et on imagine déjà la suite. Le sort en est jeté.

Fehérlófia par Fenella, le 1er Novembre chez Fire Records.

%d blogueurs aiment cette page :