Munya, synth-pop câline

De l’opéra à la synth-pop, cette jeune québécoise semble avoir choisi comment raconter l’amour.
Première écoute et l’évidence saute déjà aux oreilles : nous voilà face à une voix. Une vraie. Avant de se lancer dans une délicieuse synth-pop aux accents 80’s pour chiller au soleil un cocktail à la main, Josianne Boivin cherchait à enfiler le costume ô combien lyrique de chanteuse d’opéra. Mais l’envie de concocter des potions magiques se fait de plus en plus forte, et nous voilà avec quelques EP entre les mains. Du contemplatif « Hotel Delmano » au guilleret « It’s All About You » en passant par l’entêtant « Des Bisous Partout », Munya semble vouloir atteindre un but bien précis avec sa « New Synth Folk » : exceller dans la préparation des philtres d’amour. Prudence, donc : aussi impressionnante soit elle, il n’existe pas d’antidote à telle sorcellerie.

%d blogueurs aiment cette page :