Nolan The Ninja, rimes et shuriken from Détroit

C’est avec un sacré pedigree que ce jeune produit des années 90 vous plonge dans l’ambiance d’un hip-hop old-school de qualité.

Connu pour être le berceau de la techno, Détroit affiche aussi fièrement quelques figures emblématiques du hip-hop (J.Dilla, Eminem, Big Sean). Et dans les tréfonds de l’underground, une nouvelle révolution se trame. Drapé de longs dreadlocks et d’un flow de mercenaire, Nolan Chapman alias Nolan The Ninja arbore avec allure son blaze. Instrus old-school, rimes assassines, ses mots semblent aussi aiguisés que des katanas. Tailler les mots n’étant pas suffisant, le MC enfile au passage la casquette de producteur en passant derrière les machines pour concevoir ses propres beats. Adoubé par la crème de la scène locale, le gamin en est déjà à cinq albums (!) et va sans le moindre doute infiltrer les rangs des plus grands dans les années à venir. Plus fort qu’un shinobi.

%d blogueurs aiment cette page :