Von Pea, le rap de la rupture

Après quelques albums en solo comme en groupe, le MC new-yorkais revient avec un album de rupture. Mais pas celle que vous pensez.

Des bandes qui crépitent à la lecture, des choeurs féminins à en tirer une larme et un flow qui en dit long sur son pédigrée. Pas de doute, Devon Callender aka Von Pea aime le son à l’ancienne, le cousu main avec amour et a travaillé dur pour rendre hommage à ses pères spirituels. En solo comme avec son groupe Tanya Morgan, l’enfant de Brooklyn tente les choses comme A Tribe Called Quest, s’amuse comme De La Soul et s’inspire de Notorious B.I.G et sa menace toute en finesse.

Mais l’heure n’est plus à la fête et l’homme revient avec un projet tout à fait personnel, City For Sale, sur lequel il narre sa détresse et sa perte de repère dans une ville new-yorkaise en proie à la gentrification. Un choix d’histoire fort mais risqué diront certains : le MC voit son prochain bébé comme son disque “carte de visite”, pour lequel on le reconnaîtra à l’avenir. Seulement, on connaît tous la puissance du cri du coeur.

City For Sale, le 10 septembre chez HiPNOTT Records.

%d blogueurs aiment cette page :